Nous adorons les sweats à capuche ! ♡

Depuis les débuts de ragwear, au milieu des années 90, quand Holger Brodkorb découvrit son amour pour le skateboard et le streetwear, les sweats à capuches font partie des pièces centrales de nos collections de mode. Une bonne raison de regarder de plus près l’histoire du sweat à capuche et de la mode : l’appellation « hoodie » pour un pullover moderne, le cas échéant une veste, à capuche vient du terme anglais « hood », « capuche » en français. Fait intéressant, les origines du sweat à capuche remontent très loin, au haut moyen-âge et à ladite « gugel capellus » : une capuche de laine ample ou cousue autrefois très populaire en Europe chez les moines. Le pullover à capuche moderne apparaît cependant tout d’abord aux États-Unis dans les années 30, quand le fabricant de vêtements Champion développa les premiers modèles et équipa ses sweatshirts de capuches. Champion voulait développer un vêtement qui offrirait aux arboristes et employés des entrepôts frigorifiques une protection supplémentaire contre le soleil et le froid. Ainsi, le sweat à capuche s’est d’abord imposé dans le domaine des vêtements de travail puis ensuite dans le sport. Ce n’est que lorsque le sweat à capuche devint le vêtement de sport des collégiens et lycéens qu’il entra enfin dans la mode quotidienne de la jeunesse américaine. Ce n’est cependant que dans le milieu des années 1970 qu’il se développa comme une tendance mode, lorsqu’il apparu à New-York dans la culture hip-hop. 







SUJET: COLLECTION

Newsletter